RETOUR


Smartphones : la déferlante des marques chinoises

par webmaster le 18-08-2015

Smartphones: la déferlante des marques chinoises


Longtemps ancrés sur leur marché intérieur, les fabricants sortent de l'empire du Milieu pour conquérir de nouveaux pays, dont la Fran

Avec plus d'une centaine de marques, la Chine affiche un potentiel de développement immense dans les smartphones. Parmi elles, une bonne quinzaine ne cachent pas vouloir se lancer à la conquête d'autres marchés. Toutes ces marques visent au moins le troisième rang mondial, derrière Apple et Samsung, ce qui implique de vendre au moins 100 millions d'unités par an.

Aux géants comme Huawei, ZTE ou Lenovo, qui briguent des places de leaders mondiaux, s'ajoutent désormais de nouveaux venus sur les marchés occidentaux, comme la start-up OnePlus. Cet été, celle-ci a fait le buzz, grâce à des opérations marketing savamment distillées. Faute de disposer du budget publicitaire d'Apple ou de Samsung, qui se chiffre en dizaines de milliards de dollars, le chinois s'est offert des liens sponsorisés ciblés sur les réseaux sociaux ainsi qu'une boutique éphémère chez Colette, à Paris.

D'autres marques, inconnues en France, comme Xiaomi, sont déjà parvenues à dépasser Apple et Samsung en Chine. Déjà parti à la conquête du Brésil, de la Russie et de l'Inde, ce mastodonte, numéro un chinois des smartphones, affûte ses armes pour se lancer en Europe de l'Ouest dans les mois à venir. La France figure sur sa feuille de route.

Retrouvez l'intégralité de ce dossier dans Le Figaro à paraître mardi 18 août, et sur le Web, les mobiles et les tablettes pour les abonnés Figaro Premium.