RETOUR


L'émouvante beauté des feuilles

par webmaster le 08-11-2015

L'émouvante beauté des feuilles

Crédit photo: Jean.


Jamais livre n'avait magnifié à ce point ces merveilleux capteurs solaires naturels à côté desquels il est si facile de passer. Ouvrez l'oeil: au jardin, il n'y a pas que les fleurs qui sont belles!


Le printemps les révèle, l'hiver les givre, l'automne les empourpre, l'été voit leur frisson. Elles sont aux fleurs des jardins ce que Cyrano était à Christian: la beauté cachée qui parfois parle fort. Sur ce sujet, L'émouvante beauté des feuilles de Gérard Jean paru récemment aux Éditions Ulmer (192 p. 32€) est une longue et magnifique tirade où grâce est enfin rendue aux écrins de nos fleurs.

L'auteur y montre avec de très belles photos et des textes à l'avenant, toutes les formes, les découpures, les nervures admirables, les bords comme des dentelles, les frisures, les textures, les enroulements, les jaillissements, les arcs-en-ciel, les bizarreries, les gaufrages, de ces sublimes capteurs solaires végétaux.

Diamants d'eau


Le lecteur, tout étonné, ouvre les yeux sur ces merveilles à côté desquelles il aurait fort bien pu passer. À lui les diamants d'eau que recèlent, après la pluie, les feuilles des alchémilles; à lui les bicolores heuchères, joie de l'automne et de l'hiver; à lui les crosses des fougères, comme de petit fœtus végétaux, les bayadères lances des phormiums (plantes cousines des hémérocalles), la tendre fourrure de certains rhododendrons. Et l'on ne dit rien de la rutilance de certaines astilbes ou de la géométrie veinée des hostas de tous pays.

Comme tout est équilibre dans la nature, plus les feuilles des plantes sont belles, moins leurs fleurs ont d'intérêt et plus le nôtre grandit. Autre supériorité, leur flétrissement est rarement laid. Hé, les roses, prenez-en de la graine!





SERVICE: Découvrez l'annuaire des chambres d'hôtes, gîtes et hôtels de Charme et Traditions en France