RETOUR


Fin de l'autre. se dépatouiller sans lui : fonctionnaire du Fisc (8)

par webmaster le 21-03-2016


Fin de l'autre, se dépatouiller sans lui : le fonctionnaire du fisc. (8)


Cf. Marianne - N° 987 - 11 au 17 mars 2016 par  Antoine Corbin.


LE FONCTIONNAIRE DU FISC

Bercy n'en fait pas mystère, son intention est de dissuader le contribuable de téléphoner et encore plus de venir aux centres des impôts. Dès cette année , la déclaration en ligne est obligatoire à partir de 40 000 € des revenus (en 2014). Tout va passer par impôts.gouv.fr.

Ademettons que ce site soit un modèle de convivialité (en douter expose peut-être à ces pénalités). Il a quand même ses particularités dont il faut tenir compte. Pour dialoguer avec l'administration en ligne, en particulier, vous aurez besoin de votre numéro fiscal et de votre revenu fiscal de référence. Vous ne les connaissez pas ? Il figure sur votre dernier avis d'imposition. Vous ne savez pas où se trouver l'avis en question ? C'est insensé. Oui, d'ailleurs vous pouvez précisément vous connecter au site des impôts pour le récupérer ...

COMMENT SE DEBROUILLER SANS LUI ?

Archivez tout. L'administration fiscale est ainsi faite. Elle aime les codes et les identifiants. Sécurité, confidentialité. Problème, nous auront bientôt tous cinq, sept, 10 identifiants publics à gérer (avec mots de passe de plus de sept caractères comprenant des chiffres et des majuscules).

Meilleure solution, les enregistrer dans le répertoire de votre téléphone (ou mieux sur un petit calepin en papier), vous les aurez toujours sous la main. Ne rajoutez peut-être pas celui de votre banque, un téléphone se perd. Conserver aussi sur votre disque dur tous les courriels de l'administration, tous les avis d'imposition ....