Dans la nuit du 4 au 5 avril la TNT basculera vers la haute définition dans toute la France. Un changement qui, dans les faits, passera inaperçu pour la plupart des téléspectateurs.

En effet, les personnes recevant la télévision via leur box internet, en passant par la ligne ADSL ou fibre et par les décodeurs ­intégrés, n’ont pas besoin d’investir dans du nouveau matériel. Mais d’autres ­téléviseurs, les modèles anciens raccordés à une antenne râteau, nécessitent un ajustement. Ils représentent environ 10 % des appareils, soit cinq millions de postes à travers le pays.

Un test facilement réalisable à la maison

Pour savoir s’ils sont compatibles avec le changement de ce soir, il faut aller sur la chaîne Arte, disponible sur les canaux 7 ou 57. Si le sigle «HD» apparaît près du logo, cela signifie que le téléviseur est opérationnel. Ils ­devront toutefois, ­demain matin, lancer une recherche de chaînes, pour permettre à la ­télévision de mémoriser les nouveaux canaux. En ­revanche, si le sigle n’apparaît pas, il faudra acheter un adaptateur, en vente dans les ­magasins spécialisés, pour convertir le signal de ­réception.

A lire aussi : La télé «8K» ultra haute définition pour 2018 ?

Dans le but d’aider les foyers aux revenus ­modestes, un coup de pouce financier de 25 euros – le prix d’appel de l’équipement –, pourra être accordé. De même, les personnes de plus de 70 ans ou les Français ayant un handicap pourront solliciter l’aide de leur ­facteur. En effet, La Poste a mis en place un service d’assistance à domicile gratuit, afin de raccorder le nouvel équipement.

Concrètement, ce passage à la haute définition s’accompagnera d’une meilleure qualité de son et d’image, ainsi que de la réception de l’ensemble des vingt-cinq chaînes gratuites.