RETOUR


Notre courrier.Il a dit: Alain Villacampa, EHP.1962 Curnonsky

par Alain Villacampa le 26-05-2016

Dans notre courrier…. Il a dit : Alain Villacampa (EHP. promotion 1962 « Curnonsky >>


En ces périodes troublées : Quelques instants de réflexion !.....


Un mot de trop …nuit à celui qui le dit. Son erreur le rattrape au galop et il devient un roseau qui se plie …

Un mot de trop…., parfois c’est bien , parfois c’est beau, parfois c’est blessant, parfois ça ne sert à rien …

Ne disons jamais un mot de trop. Ne parlons pas sans réfléchir, car par un seul mot de trop, notre ciel peut s’assombrir….

Un mot de trop… peut briser une amitié. La langue telle une faux, couper un lien sans pitié …

Un mot de trop… parfois ça fait plaisir, tel un cadeau qu’on se plait à offrir….

Un mot de trop… peut rendre heureux ou faire ruisseler des sanglots. Alors on est malheureux….

<< Peut-on regretter, que trop souvent, on fasse passer un intérêt personnel, de carriériste, au détriment de l’intérêt général …. >>.


Alain Villacampa – E.H.P. Jean Drouant – promotion 1962 « Curnonsky>> Président d’Honneur international de la Coupe Georges Baptiste.

J’ai décidé d’être heureux parce que c’est bon pour la santé !!


Citation : Quand un homme dit : << Je suis heureux >>, il veut dire bonnement << J’ai des ennuis qui ne m’atteignent pas >>. Jules Renard.