Il donne le tempo à tout le monde. Le méridien de Greenwich est la référence en termes d’horaires. Les vingt-quatre fuseaux de la planète définissent l’heure à laquelle ils se trouvent par rapport à lui, la fameuse heure GMT Greenwich Mean Time.

Cet étalon tire son nom de l’Observatoire royal britannique, situé à Greenwich, un quartier de Londres. La décision d’en faire le repère horaire universelle a été prise à la fin du XIXe siècle, à l’issue de négociations entre le Royaume-Uni et la France. A cette époque, ces grandes puissances tentaient chacune d’imposer leurs unités de mesure sur la planète.

A lire aussi : Quelle est l'origine du mot «snob» ?

Les Britanniques ont obtenu que Greenwich soit préféré au méridien de Paris (situé au niveau de l’Observatoire). En contrepartie, le mètre et le gramme, deux inventions françaises, sont devenus la norme dans la plupart des pays du monde.