RETOUR


Chances pour la France. Les boosters. Anne-Sophie Pic ....

par Pierre Berthet le 25-12-2016


Chances  pour la France, les boosters, Anne-Sophie Pic .....


Cf. CHALLENGES N° 500 - Chances pour la France, Claude Perdriel


Anne-Sophie Pic, cheffe  cuisinière. La vraie-fausse héritière

triomphe en famille.


Il fallait, pour briller au firmament de la cuisine au pays de Brillat-Savarin,

du toupet, de l'ambition, du travail et du talent. Anne-Sophie Pic, qui

cumule ces qualités, est une vraie-fausse héritière. Arrière-petite -fille

de cuisinière , fille et petite-fille d'étoilés Michelin, distinuée par trois étoiles

dans le presigieux guide gastronomique depuis 2007, élue meilleure femme

cheffe du monde, elle a repris en  1998 l'établissement familial déjà devenu une

vraie marque. Mais si Anne-Sophie Pic se revendique autodidacte, c'est qu'elle

est diplômée d'une école de commerce, qu'elle ne se destinait pas à la cuisine -

elle fit ses stages dans les entreprises de luxe - et qu'elle fit face à l'hostilité

très dure d'un frère et des anciens salariés  de la maison après le décès sub

de son père, Jacques Pic, à 59 ans, en 1992. Suivront dix années terribles,

jusqu'en 2005.

La réussite vient rarement comme un dessert immérité ... A 47 ans, installée,

outre Valence, à Lausanne en Suisse (Hôtel Beau-Rivage Palace) et à Paris

(La Dame de Pic, rue du Louvre), Anne-Sophie Pic triomphe en famille. Elle

aux fourneaux, son mari, David Sinapian , aux affaires.

Tous deux multiplient les activités, produits siglés, boutique en ligne, spa,

école de cuisine, publications diverses.

Devenue une belle PME, la maison Pic emploie 200 salariés.  M.B.