RETOUR


Réserver table et payer depuis son téléphone, pari applications

par webmaster le 23-01-2017

Réserver une table et payer depuis son téléphone, le pari de ces applications


lundi 23 janvier 2017 11:15 - L'hôtellerie - restauration










Si le marché de la réservation en ligne de restaurant est déjà occupé par les poids lourds du secteur, des start-ups ont choisi de développer des services en plus pour les clients qui peuvent tout gérer depuis leur mobile.

Eazeat, le petit dernier sur le marché des apps de réservations de restaurants
La restauration attire de plus en plus de start-ups, attirées par le potentiel que représentent les 147 100 restaurants français (cf. umih.fr) et les millions de réservations réalisées chaque année avant d'y déjeuner ou dîner. Elles sont déjà plusieurs à avoir ouvert et aussi rapidement stoppé la fonctionnalité réservation, redevenant de simples plateformes de recommandations de restaurants. Appeler pour réserver est encore un mécanisme courant pour les clients de restaurant, mais proposer la réservation en ligne est conseillé pour éviter de laisser des intermédiaires cannibaliser ce marché.
Alors que Michelin Restaurants ou encore La Fourchette permettent depuis plusieurs années aux clients de restaurants de pouvoir réserver leur table en quelques clics, de jeunes acteurs se lancent dans des offres  plus audacieuses. Qui sont ces acteurs et quel est leur modèle économique ?

• Fudo, fondé par Grégoire Henrion, Clément Raffenoux et Clément Cousin, focalise son offre sur les restaurants disponibles immédiatement, et les clients qui réservent ont alors 30 minutes pour arriver. Ils n'ont rien à régler sur place, c'est l'application qui se charge de tout et il vous en coûtera une commission sur chaque réservation effectuée.

• Bim, fondé par Anne-Christelle Pérochon, propose à ses utilisateurs de rechercher, réserver, payer et/ou partager leur addition, sans sortir leur carte bancaire. Les restaurateurs peuvent y être référencés gratuitement, mais l'utilisation du système de réservation est payant. Le forfait de base mensuel est de 69 € auxquels s'ajoute une commission de 1,5 € par couvert réservé. Pour les restaurants permettant au client de payer via l'application sont facturés 39 € par mois et la commission passe à 5% de l'addition.

• Sneat, fondé par Alix O'Byrne, se focalise plus sur les restaurants gastronomiques inaccessibles en temps normal. C'est une application de dernière minute principalement, et ici, c'est le client qui supporte le coût de l'application puisqu'il y a des frais de réservation.

• Eazeat, fondé par Pierre Méric, débarque le 30 janvier avec un nouveau concept : le client réserve sa table, choisit son plat et paye avant même son arrivée. Moins d'attente pour un client de plus en plus pressé… et un forfait mensuel de 4,99 € par mois payé par le restaurateur.




Vanessa Guerrier-Buisine