RETOUR


François Bayrou : Les années lycée, toujours de grande actualité

par Pierre Berthet le 06-04-2017

François Bayrou : <<Les années Lycée » toujours de grande actualité !

Cf. Editorial, par François Bayrou ministre de l’Education nationale. «  Les années Lycée >> Axa assurances – 2e trimestre 1994.

 – 23 ans déjà, il écrivait : << L’opération des Années Lycée, ce n’est pas autre chose qu’une entreprise d’enthousiasme. >>

 En une époque où les jeunes sont ensevelis sous les messages négatifs, où on leur présente toujours l’horizon comme noir et le destin comme forcément accablant un certain nombre d’hommes et de femmes ont voulu leur dire que les chemins de la réussite, du succès et de l’aventure étaient toujours ouverts. Mais il fallait éviter la propagande à l’eau de rose. C’est pourquoi ils ont choisi d’aller, à l’initiative de Claude Bébéar, vers le lycée de leur adolescence. Ils ont repris le chemin de leur jeunesse, pour que, dans les mêmes murs et sur les mêmes bancs, à quelques années de distance, leurs plus jeunes camarades comprennent bien qu’à eux non plus, les rêves et les ambitions ne sont pas interdits. Ce que les uns ont fait, d’autres le referont. Infiniment divers, divers par les goûts personnels, divers par les résultats scolaires, tous n’étaient pas parmi les premiers de la classe.

 Mais tous avaient en commun l’audace, la ténacité, le goût de vivre et l’intuition forte d’une vocation. Tous aussi se souviennent que c’est en partie dans ces Années Lycée que leur vie s’est jouée. J’ai soutenu cette expérience avec l’espoir qu’elle s’étendrait. Il y a beaucoup plus de quinze réussites en France. Il n’y a pas un seul lycée de France qui ne puisse inviter dans ses murs un ou plusieurs anciens élèves au parcours original, à la réussite confirmée.

Il me semble enfin qu’un des manques de l’école en France, c’est le peu de place accordée aux associations d’anciens élèves.

 Très souvent, ailleurs en Europe, la fierté de l’école où l’on a fait ses études est telle que parmi les anciens élèves du même établissement, on se rend des services, on se transmet des informations, on se facilite la recherche d’un emploi. J’aimerais que cela naisse aussi en France. Peut-être ces Années Lycée pourront- elles participer à un mouvement d’identité et de fierté des lycées et des Lycéens. François Bayrou.

 Cf. Pierre Berthet, Conseiller de l’enseignement technologique – C.E.T. Tourisme, hôtellerie, restauration – référent du lycée Jean Drouant Paris