RETOUR


Impôt sur le revenu : cinq choses à savoir, déclaration en ligne

par webmaster le 12-04-2017

Impôts sur le revenu : cinq choses à savoir sur la déclaration en ligne

VIDÉO - Le service de déclaration en ligne ouvre ce mercredi. Selon le département de résidence, les contribuables ont jusqu'à fin mai ou début juin pour effectuer cette démarche. De plus en plus de contribuables sont obligés de déclarer leurs impôts sur internet. Le Figaro.fr fait le point sur ce qu'il faut retenir.

C'est ce mercredi qu'ouvre le service de déclaration des revenus sur Internet. Particularité cette année: l'administration fiscale calculera, à partir de la déclaration que vous allez effectuer dans les prochaines semaines, le taux de prélèvement qui sera appliqué sur le salaire dès janvier 2018. En clair, si la réforme fiscale du prélèvement à la source n'est pas retoquée par le prochain gouvernement, cela signifie qu'à partir de l'an prochain, l'impôt sur le revenu sera prélevé automatiquement sur votre fiche de paie et y apparaîtra clairement.

»» Simuler le calcul de votre impôt sur le revenu grâce à notre calculateur

• Qui doit déclarer en ligne?

Depuis l'an dernier, les contribuables, dont la résidence principale est équipée d'un accès internet, sont invités à déclarer leurs revenus en ligne. Cette année, tous les Français dont les revenus sont supérieurs à 28.000 euros sont tenus d'utiliser Internet. L'an prochain, le seuil de revenus tombera à 15.000 euros. Au final, en 2019, tous les contribuables devront utiliser Internet, quels que soient leurs revenus.

• Que risque-t-on en cas de manquement?

«Une amende forfaitaire de 15 euros par déclaration sera appliquée après deux manquements», rappelle service-public.fr. Une exception est toutefois prévue pour les contribuables qui ne seront pas en mesure de réaliser cette télédéclaration, comme les personnes âgées ne disposant pas d'un accès à Internet et les ménages domiciliés dans des territoires avec une desserte numérique insuffisante. À condition qu'ils le fassent savoir à l'administration, «ils conserveront la possibilité d'accomplir leur déclaration sur formulaire papier». • Quelles sont les dates limites? Contrairement à la déclaration papier - dont la date limite est fixée au mercredi 17 mai - , les dates limites pour effectuer cette démarche en ligne varient en fonction du département de résidence du contribuable. «Si vous déclarez par internet, vous disposez d'un délai supplémentaire jusqu'au 23 mai, 30 mai ou 6 juin 2017 selon le numéro de votre département», rappelle le ministère de l'Économie sur son site.  Concrètement, les 101 départements français sont divisés en trois zones géographiques présentant des échéances successives pour la clôture de la déclaration en ligne. En 2017, les dates limites de déclaration sont fixées au mardi 23 mai minuit pour les départements 1 à 19 (c'est-à-dire de l'Ain à la Corrèze) et pour les expatriés et non-résidents ; le mardi 30 mai minuit pour les départements 20 à 49 (de la Corse au Maine-et-Loire) ; le mardi 6 juin minuit pour les départements 50 à 974-976 (de la Manche aux départements d'Outre-mer).

• Que risque-t-on en cas de retard? Si vous dépassez la date limite, il sera toujours possible d'effectuer votre déclaration. Mais vous vous exposez à une majoration du montant de votre impôt de 10%. La majoration peut monter à 20% après un premier rappel à l'ordre de l'administration fiscale et même à 40% si vous n'effectuez pas cette démarche dans les trente jours qui suivent la mise en demeure. Toutefois, vous pouvez toujours essayer de demander une remise gracieuse aux impôts en expliquant les raisons de votre retard.

• Peut-on modifier sa déclaration? Oui, pas de panique. En cas d'erreur ou d'oubli, vous pouvez modifier votre déclaration et ce, autant de fois que nécessaire. Attention toutefois, vous ne pouvez pas corriger en ligne certaines informations comme votre situation de famille (mariage, Pacs, divorce ou décès), votre état civil et votre adresse. Pour cela, il faut remplir un formulaire de feuille d'impôt vierge avec la mention «déclaration rectificative, annule et remplace». Si les dates limites de télé déclaration sont dépassées, vous pourrez toujours utiliser le service de télé correction, qui ouvrira à partir du 1er d'août 2017. Vous recevrez ensuite un nouvel avis d'impôt qui prendra en compte vos corrections, rappelle le site droit-finances.ne

La rédaction vous conseille

Clémentine Maligorne

  • journaliste