RETOUR


Recrutement : trois conseils pour se préparer second entretien

par webmaster le 04-05-2017

Recrutement : trois conseils pour se préparer au second entretien


jeudi 4 mai 2017 12:15 - L'hôtellerie - restauration









 Envoyer par email

75 - Paris David Lecomte, chargé des ressources humaines du Club Med, aborde une étape clé du processus de recrutement.


Vidéo : 
David Lecomte : Dans les coulisses du recrutement du Club Med

David Lecomte, chargé de recrutement pour le Club Med France.

Vous avez passé le premier entretien de recrutement avec succès. Mais avoir tapé dans l'oeil du recruteur ne signifie pas pour autant que la partie est gagnée ! 'Si c'est effectivement un bon signe d'être dans la short list de l'entreprise, analyse David Lecomte, chargé des ressources humaines pour le compte du Club Med, vous n'êtes probablement pas le seul à être convoqué à une seconde entrevue. C'est donc le moment de ne pas se relâcher et de bien se préparer à cette épreuve qui va vous permettre d'entrer dans le vif du sujet.'

Pour faire mouche auprès du recruteur, approfondissez vos recherches sur l'entreprise visée : son organisation, ses salariés, le nombre de chambres ou de couverts, la culture et l'histoire de l'entreprise, ou encore son positionnement sur le marché de l'emploi. Autre point clé : se préparer aux demandes plus spécifiques, que l'on a coutume de nommer les questions pièges. Exemples : Pourquoi vous embaucher vous plutôt qu'un autre ? Êtes-vous plutôt leader ou suiveur dans une équipe ? Seriez-vous d'accord pour réaliser des heures supplémentaires ? Présentez-vous en anglais... 

Bien répondre ne suffit pas. Il faudra se montrer proactif et ne pas hésiter à poser des questions pour prouver votre intérêt pour le poste visé. L'objectif est double : d'une part, il s'agit de montrer à nouveau votre motivation pour convaincre le recruteur. D'autre part, l'enjeu est d'avoir toutes les réponses aux interrogations qui étaient restées en suspens à la fin du premier entretien. Le salaire, les avantages en nature, les jours de congés, les coupures… sont autant de questions dont il ne faut pas rougir et qui devront absolument trouver réponse. Il en va de votre crédibilité et de votre épanouissement futur si vous êtes embauché.

 


Mylène Sacksick