RETOUR


Les départements sans politique ....

par Pierre Berthet le 22-10-2017

Les départements sans politique :


 Connaissez-vous encore les noms des départements français ? Une petite révision s'impose


Remplacer les pointillés par le nom d'un département français : plus bas la solution

J'étais assis au bar en train de boire un ........... Tandis que je regardais un clochard faire la ................
> > > > > > > > Une dame vint s'asseoir à côté de moi ; elle portait un manteau de .............et j'en fus impressionné car je sais que le .........................
> > > > > > > > Nous engageâmes la conversation, et ce qui me charma chez elle furent ..................et ses yeux ...................
> > > > > > > > Au bout de quelques minutes, elle me demanda de monter chez elle. Il fallut donc que je ................., et j'acceptai sans crier .................!


Elle ne perdit pas le ................, nous entrâmes dans sa chambre, et à peine arrivés, elle se déshabilla. ses seins étaient magnifiques, elle les ......................
> > > > > > > > En fait cette fille était vraiment ................... et l'on s'amusa jusqu'à .........................
> > > > > > > > L'exercice ça ................., aussi, au petit matin, je lui proposai du jambon, du saucisson et du ..................
> > > > > > > > Elle fut si contente de ce petit déjeuner, qu'elle m'appela son ..................et me demanda une .................que je refusai de payer, trouvant que c'était trop ..................


Elle me fit alors une terrible ...................et je vis dans ses yeux une terrible .....................
> > > > > > > > A cet instant, j'aurais bien eu besoin d'un ................car elle me lança son sac au visage et me donna un coup de pied dans le
> > > > > > > > Tout finit par s'arranger, mais avec des histoires pareilles, elle ..................qu'on ne l'y prendrait plus


J'étais assis au bar en train de boire un CALVADOS tandis que je regardais un clochard faire la MANCHE
> > > > > > > > Une dame vint s'asseoir à côté de moi ; elle portait un manteau de LOIR et j'en fus impressionné car je sais que le LOIR ET CHER
> > > > > > > > Nous engageâmes la conversation, et ce qui me charma chez elle furent SAVOIE et ses yeux DOUBS
> > > > > > > > Au bout de quelques minutes, elle me demanda de monter chez elle. Il fallut donc que je VIENNE et j'acceptai sans crier GARD
> > > > > > > > Elle ne perdit pas le NORD. Nous entrâmes dans sa chambre, et à peine arrivés, elle se déshabilla ... ses seins étaient magnifiques, elle les AVEYRON !!!
> > > > > > > > En fait cette fille était vraiment GIRONDE et l'on s'amusa jusqu'à L' AUBE.