RETOUR


Prix du gaz, locations Airbnb, Joon...ce qui change 1er décembre

par webmaster le 02-12-2017

Prix du gaz, locations Airbnb, Joon... Ce qui change au 1er décembre

Par Challenges.fr le 02.12.2017 à 13h00

Entre le prix du gaz, les nouvelles règles imposées aux loueurs Airbnb ou encore le lancement de la compagnie Joon, voici les nouveautés du 1er décembre.

Les tarifs réglementés du gaz naturel, encore appliqués par Engie à plusieurs millions de clients en France, augmenteront en moyenne de 0,97% en décembre.

AFP

Les prix du gaz augmentent

Les tarifs réglementés du gaz naturel, encore appliqués par Engie à plusieurs millions de clients en France, augmenteront en moyenne de 0,97% en décembre, selon une décision de la Commission de régulation de l'Energie (CRE) publiée jeudi dans un communiqué. Cette hausse est de 0,3 % pour les consommateurs qui utilisent le gaz pour la cuisson, de 0,6 % pour ceux qui ont un double usage cuisson et eau chaude et de 1% pour les foyers qui se chauffent au gaz. Depuis le 1er janvier 2014, les tarifs réglementés de vente de gaz ont en moyenne baissé de 16,6%. Les tarifs réglementés du gaz sont révisés mensuellement, selon une formule qui n'inclut pas les diverses taxes mais prend en compte notamment les prix du gaz sur le marché de gros et le cours du baril de pétrole. Depuis l'ouverture du marché de l'énergie à la concurrence, les 10,6 millions de consommateurs français abonnés au gaz ont le choix entre les tarifs réglementés de l'ancien monopole, et les prix de marché, proposés tant par Engie que par ses concurrents (EDF, Direct Energie, Eni, Lampiris, etc.).Les tarifs réglementés sont en sursis depuis que le Conseil d'Etat, saisi par des fournisseurs concurrents d'Engie, a jugé en juillet que leur maintien était contraire au droit européen.

Meublés Airbnb: à Paris, les loueurs doivent s'enregistrer à la mairie

Depuis vendredi les annonces de location de logements sur Airbnb ou semblables à Paris devront afficher un numéro d'enregistrement, obtenu à la mairie, nouvelle étape dans la traque des meublés touristiques illégaux. La capitale, qui cherche à contenir la disparition de logements convertis en appartements pour touristes, est la première ville française à adopter cette mesure, et sera suivie par Bordeaux le 1er mars. 

La loi pour une République numérique votée en 2016 permet aux communes de plus de 200.000 habitants et à celles de la petite couronne parisienne de créer un numéro d'enregistrement pour les meublés faisant l'objet d'une location de courte durée. Il s'agit d'un outil pour permettre aux communes de vérifier que les propriétaires ne dépassent pas la durée limite légale de location de 120 jours par an lorsqu'il s'agit de résidences principales. La Ville de Paris, qui comme toutes les grandes villes touristiques cherche à réguler ce type de locations, impose à toute personne désirant louer son appartement sur une plateforme numérique d'enregistrer et de faire figurer sur l'annonce ce numéro d'enregistrement à partir du 1er décembre.

Les vols de la nouvelle compagnie aérienne Joon démarrent

Joon, la nouvelle filiale d'Air France, a lancé ce vendredi ses premiers vols avec pour mission de reconquérir les lignes confisquées à sa maison mère par ses concurrents du Golfe ou low-cost, dans un esprit d'innovation et à des coûts réduits. Cette nouvelle compagnie, qui se veut ni classique ni low-cost, voit le jour dans un contexte de concurrence de plus en plus vive et un paysage aérien en plein bouleversement. Les low-cost ont ainsi débarqué sur le long-courrier, y compris à Paris avec Norwegian depuis l'été 2016 et Level -la low-cost long-courrier d'IAG (International Airlines Group, maison mère d'Iberia et de British Airways)- à partir de l'été 2018. Depuis vendredi, Joon desservira en moyen-courrier Barcelone, Berlin, Porto et Lisbonne, des destinations auxquelles viendront s'ajouter au printemps Istanbul, Naples, Oslo et Rome.

En mars, démarreront les opérations long-courrier avec Fortaleza au Brésil, Mahé aux Seychelles, Le Caire, Le Cap et Téhéran. Les tarifs sont 'attractifs' selon la direction, sans être au niveau des ultra low-cost comme Ryan air. Une multitude d'options sont proposées -bagage en soute, repas, divertissement...- permettant de dégager des revenus annexes, une part croissante du chiffre d'affaires de nombreuses compagnies aériennes.

Derniers jours pour corriger sa déclaration de revenu

Vous avez commis une erreur en remplissant votre déclaration de revenus? Pas de panique, vous avez jusqu'au 19 décembre pour modifier son contenu sur le site impots.gouv.fr dans votre espace particulier.

(Avec agences)