RETOUR


Les mots les plus utilisés dans le recrutement en 2018

par webmaster le 02-02-2018

Les mots les plus utilisés dans le recrutement en 2018

«Spécialisé», «expert», «expérimenté»... Le réseau social LinkedIn a réalisé un classement des «buzzwords» employés par ses utilisateurs dans la barre de recherche. Des tendances qui reflètent le visage du recrutement en France.

Chaque jour, vous entendez au bureau les grandes tendances linguistiques et autres tics de langage «Corporate» issus du jargon de l'entreprise. Mais il existe aussi des termes à la mode qui ne sont pas véhiculé par oral: le réseau social professionnel LinkedIn s'est penché sur cette question et a compilé une liste des «Buzzwords» les plus utilisés chaque jour par ses utilisateurs dans leurs recherches de profils. Que constate-t-on? En premier lieu, on apprend que les termes «spécialisé», «expert» et «expérimenté» constituent le trio de tête des mots les plus populaires.

LIRE AUSSI: «Le Printemps de la langue Corporate» ou la révolution des mots au bureau

 «Spécialisé» était déjà le mot le plus utilisé par les membres du réseau social dans le classement de l'année passée. Parmi les autres valeurs sûres pianotées dans la barre de recherche, on trouve aussi «passionné», «leadership» - qui occupe la cinquième place - «innovant», «qualifié», «stratégique», «créatif», et «motivé», qui vient clôturer ce top dix. Petite surprise: aucune trace du mot «talent», que l'on voit pourtant apparaître à longueur de journée dans les slides RH et autres études.

Optez pour des termes spécifiques à votre profession

Ce classement comprend plusieurs niveaux de lecture. On observe par exemple une baisse de l'utilisation des termes liés aux compétences comportementales: «performant» ou «enthousiaste» ont ainsi laissé leur place à «qualifié» et «expérimenté». Ce type de vocabulaire utilisé s'inscrit plus largement dans la façon dont la société est en recherche permanente de vérification et de vérité. Là où autrefois l'accent était sur l'authenticité, aujourd'hui il est mis sur la vérifiabilité, selon Rodney Jones, professeur britannique de sociolinguistique à l'Université de Reading, qui a supervisé et analysé ces tendances.

 «Les entreprises sont de moins en moins hiérarchisées, même les juniors doivent faire preuve de leadership. En revanche, le mot «organisé» est en forte baisse depuis 2015, ce qui prouve que les professionnels veulent plus prouver leurs compétences managériales que leurs qualités fonctionnelles», explique-t-il. On constate par ailleurs que les professionnels mettent plus en avant leur expérience et spécialisation plutôt que leurs compétences comportementales sur leur profil. La notion de «sens» est également très importante, un sujet existentiel qui fait débat dans les entreprises.

Il y a quelques semaines, une étude menée par le cabinet Deloitte et Viadeo dévoilait que 80% des salariés français ont évoqué le sens au travail dans leurs discussions quotidiennes durant les six derniers mois! Si le mot «sens» ne fait pas partie des élus du classement, il fait néanmoins figure de préoccupation essentielle pour les salariés.


Quentin Périnel