RETOUR


Santé. Haro sur l'aspirine, gare à l'ibuprofène

par webmaster le 26-04-2018

Haro sur l'aspirine, gare à l'ibuprofène : les antidouleurs passés au crible

SociétéSanté

BFMTV pour L'Express, publié le 26/04/2018 à 13:21 , mis à jour à 14:39


L'aspirine serait le plus dangereuse des antidouleurs pour le corps humain.

Le magazine 60 millions de consommateurs s'est penché sur le sujet des antidouleurs, testant une trentaine de médicaments en vente libre. Résultat? Le paracétamol, l'ibuprofène et l'aspirine s'avèrent dangereux pour la santé. Ils sont à utiliser avec modération, voire à proscrire.

L'ibuprofène, l'aspirine et le paracétamol sont des substances actives de médicaments utilisées pour soigner la douleur. Ces composants en vente libre parlent à tout le monde et leur consommation est aujourd'hui banalisée en cas de mal de crâne, de fièvre et autres élancements. 

Le magazine 60 millions de consommateurs a pourtant testé ces trois substances dans une trentaine de médicaments différents pour mesurer leurs bénéfices, mais aussi leurs dommages. D'après les conclusions du mensuel, paru ce 26 avril en kiosque, ces anti-douleurs doivent toujours être pris de façon modérée : pas plus de trois à cinq jours d'affilée et seulement quelques grammes par jour. 

Arrêter l'aspirine, modérer le paracétamol

  • Privilégier le paracétamol

Sur ces trois substances le paracétamol serait la meilleure solution en cas de nécessité d'antidouleurs: il présente 'le meilleur rapport bénéfice/risque' selon le magazine. 'Pour autant, le paracétamol n'est pas un bonbon. À 3 g par jour, il est anodin. À 10 g par jour, il devient potentiellement mortel', alerte le professeur François Chast, de l'Académie nationale de pharmacie, interrogé pour l'article. Le mensuel recommande surtout d'acheter les marques Dafalgan et Doliprane 500 mg/1000 mg, les produits les moins dangereux et les plus efficaces selon ses tests. 

  • Attention à l'ibuprofène

L'ibuprofène ne serait qu'une solution de second choix. Troubles digestifs allant de l'inconfort à l'ulcère ou toxicité pour le foie, cette molécule peut s'avérer risquée. Là encore, il faut privilégier des dosages faibles, 200mg, en consommer sans alcool et au cours d'un repas. Quatre marques sont recommandées 'en second choix' : Antaréne, Advil, Nurofen et Spedifen. 

  • Arrêter l'aspirine

Selon l'enquête du magazine, la pire des trois substances serait l'aspirine qui présente un bénéfice-risque défavorable : toxicité rénale et hépatique ou risques de saignements gastro-intestinaux, l'aspirine représenterait un réel danger pour la santé. Tous les médicaments testés composés d'aspirine sont 'à éviter' pour le magazine. L'Aspro Caféine est même 'à proscrire'. 

Plus d'actualité sur

Les médicaments

Et aussi :