RETOUR


Institut P. Bocuse, 1er Et.Sup.privé H.R. double reconnaissance..

par Pierre Berthet le 13-09-2018

L'Institut Paul Bocuse devient le 1er établissement d'enseignement supérieur privé en l'Hôtellerie Restauration à obtenir la double reconnaissance de l'Etat


jeudi 13 septembre 2018 13:10 - L'Hôtellerie - restauration


Un nouveau campus pour l'institut Paul Bocuse
Ecully (69) L'Ecole de Management en Hôtellerie, Restauration et Arts Culinaires-Institut Paul Bocuse a obtenu, le 30 août dernier la reconnaissance du Ministère de l'Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l'Innovation en complément de son accréditation historique par les services du Ministère du travail.

Un nouveau campus symbole d'une ambition tournée vers les étudiants.

Dans le cadre de sa stratégie de développement, l'Institut Paul Bocuse grâce au soutien de la Fondation G & G Pélisson pour l'Institut Paul Bocuse, lance un grand chantier d'extension et de modernisation de ses infrastructures pour le hisser au niveau des standards pédagogiques et environnementaux internationaux, et offrir aux étudiants l'architecture d'un campus permettant de vivre et de travailler autrement dans un environnement applicatif unique. A cette occasion une levée de fonds sera lancée auprès du public et des entreprises.

Résolument tourné vers l'excellence, la révélation des talents, l'innovation, l'employabilité, ce projet horizon 2020 prévoit notamment le doublement des capacités d'accueil sur un campus offrant plus de 16 000 m² d'infrastructures modernes équipées des dernières technologies en créant 3 pôles distincts : 

Un pôle dédié à l'hôtellerie et au foodservice avec 5000m2 d'infrastructures et d'équipements pédagogiques de pointe.

Un pôle dédié aux arts culinaires avec 17 laboratoires de cuisine-pâtisserie-boulangerie.

Un pôle dédié à l'innovation et l'entreprenariat avec notamment l'ouverture d'un nouvel environnement applicatif et de recherche dédié à l'évènementiel et la création de concepts hôtelier et de restauration.

#InstitutPaulBocuse 

Claude Dibiase