RETOUR


Pourquoi, y-a-t-il de nombreux horlogers de luxe en Suisse ?

par Pierre Berthet le 06-02-2015

Pourquoi y a-t-il de nombreux horlogers de luxe en Suisse ?

Par Direct Matin, publié le

Présentation de montres Piaget au Salon international de la haute horlogerie à Genève. [Fabrice Coffrini / AFP/Archives]

La Suisse demeure incontestablement le pays des montres de luxe. Un savoir-faire qui remonte au XVIe siècle et que les Helvètes doivent indirectement à un Français, Jean Calvin.


Ce pasteur influent de la Réforme protestante s’était établi à Genève en 1536 et avait obtenu l’interdiction du port d’objets décoratifs – surtout les bijoux – par les habitants, au nom de la morale religieuse.

Une contrainte qui a poussé joailliers et orfèvres, privés de leurs clients, à contourner la règle en se tournant vers l’horlogerie – les montres et les horloges n’étant pas considérées comme des bijoux par les réformistes. Ils ont alors incrusté pierres précieuses, or et argent dans des pièces que les puissants s’arrachaient.


28,6 millions de montres exportées par la Suisse en 2014

Ce savoir-faire s’est ensuite étendu dans d’autres villes du pays, principalement le long du Jura. Il est aujourd’hui reconnu dans le monde entier, comme en témoignent les 28,6 millions de montres exportées par la Suisse l’an dernier.