RETOUR


International,pour DEMAIN! quand les hommes vivront d'amour

par webmaster le 11-09-2016

Beau message pour DEMAIN ! .Quand les hommes vivront d’Amour !

Ecrite par Raymond Lévesque en 1956, une chanson un peu oubliée

Pour présenter un texte trop ignoré … et décrocher  peut-être un SOURIRE !

. Si l’on compare le monde avec un village de 100 habitants, en tenant compte de toutes ses composantes, le village ressemblerait à ceci :. 57 Asiatiques, 21 Européens, 14 Américains, 8 Africains. -52 femmes – 48 hommes ;  70 personnes de couleur- 30 blancs ;  70 non-chrétiens – 30 chrétiens ; 89 hétéros – 11 homos ; 6 personnes posséderaient 59 % de la richesse mondiale totale ; 6 personnes de nationalité Américaine ; 80 seraient sans abri ; 50 seraient dépendantes de quelqu’un d’autre ; 1 serait mourante, 2 naîtraient ; 1 aurait un PC.

Si l’on regarde le monde de cette manière, il est clair que compréhension, tolérance et études deviennent nécessaires. -Si ce matin vous vous êtes réveillé sans être malade, alors vous êtes plus heureux qu’un million de personnes qui vous mourir dans les prochains jours. -Si vous pouvez aller à votre lieu de culte sans vous sentir obligé, sans être arrêté, ou être tué, alors vous êtes beaucoup plus heureux que 3 milliards de personnes dans le monde. -S’il y a de la nourriture dans votre frigo, que vous êtes vêtu et que vous avez un toit, alors vous êtes plus riche que ….. 75 % de la population mondiale. -Si vous avez un compte bancaire, un peu d’argent de poche, ou un peu de monnaie dans une petite boite, alors vous faites partie des …. 8 % des personnes les plus riches au monde.- Si vous savez lire ce message, alors vous êtes béni, car : 1/ - Quelqu’un a pensé à vous ; 2/ - Vous ne faites pas partie des 2 milliards de personnes qui ne savent pas lire ; 3/-Et…vous avez un PC !!

QUELQU’UN A DIT UN JOUR : - Travaille- comme si tu n’avais pas besoin d’argent. – Danse – comme si personne ne te regardait. – Chante comme si personne ne t’écoutait. – Aime comme si personne ne t’avait blessé. – Vis comme si c’était le paradis sur terre. Quand les hommes vivront d’amour, il n’y aura plus de misère. Et commenceront les beaux jours. Mais nous serons morts, mon frère !