RETOUR


Le Ministre Ed.Nle J.M. Blanquer,sensible,spécificités du secteur

par Pierre Berthet le 27-05-2017

Le ministre de l'Education Nationale, Jean-Michel Blanquer, sensible aux spécificités de l'hôtellerie et de la restauration


lundi 22 mai 2017 17:05 – L’hôtellerie - restauration - publié journal papier N° 3552 - 26 mai 2017


C'est en tout cas le constat que fait Pierre Berthet, Conseillé de l'enseignement technologique tourisme, hôtellerie, restauration, qui a travaillé avec le nouveau ministre de l'Education nationale, Jean-Michel Blanquer, quand celui-ci était recteur de l'Académie de Créteil. Il fait partie de ceux qui avaient « compris les spécificités du secteur hôtelier » estime-t-il. Il était « présent aux examens et sur le terrain, comprenait la nécessité des Travaux Pratiques, il a même créé une charte de lycées hôteliers pour mettre en avant la spécificité du secteur » rappelle-t-il. Le regret de Pierre Berthet : «que la restauration du bac techno soit finie ». Le nouveau ministre aurait eu davantage la fibre selon lui. « Dans cet esprit, ajoute ce CET, Jean-Michel Blanquer devrait être sensible au fait que la loi (code de l'Education) ne s'applique apparemment pas au bac STHR. Car, à ce jour, à un an de la première session du baccalauréat rénové, les épreuves ne sont pas encore définies et publiées au Journal Officiel ». A bon entendeur.

http://www.lhotellerie-restauration.fr/GDataMLHR/sylvie.soubes/photoprofil/6756_1_65.jpg
Sylvie Soubes




Publié dans le journal L’hôtellerie- Restauration – papier N°3552 – 26mai 2017.