RETOUR


2018 : quoi de neuf en matière fiscale et sociale ?

par webmaster le 19-01-2018

La lettre d’information
Prat Editions 

Janvier 2018

L’Actu du mois


2018 : quoi de neuf en matière fiscale et sociale ?



Cette année, les lois de finances et de financement de la Sécurité sociale pour 2018 sont marquées par un nouvel équilibre de la fiscalité : exonération de la taxe d’habitation, hausse de la CSG, baisse des cotisations salariales, remplacement de l’ISF, prélèvement forfaitaire unique sur les revenus du capital...

Petit panorama des principales mesures concernant les particuliers :


Loi de finances pour 2018 :


- Les contribuables français vont progressivement bénéficier d’un dégrèvement de la taxe d’habitation à partir de 2018 pour arriver à 80 % de foyers exonérés en 2020.

- À compter de l’imposition des revenus de 2018, les revenus du capital vont subir un prélèvement forfaitaire unique (PFU) au taux de 30 % qui inclura à la fois l’impôt sur le revenu et les prélèvements sociaux.

- L’impôt de solidarité sur la fortune est remplacé dès 2018 par un impôt sur la fortune immobilière (IFI) pour les contribuables dont le patrimoine immobilier représente au moins 1 300 000 €.

- Le crédit d’impôt pour la transition écologique est prolongé jusqu’au 31 décembre 2018 mais il n’est plus ouvert à autant de travaux qu’auparavant.

- Avec la réduction d’impôt Duflot-Pinel, l’investissement locatif est prolongé jusqu’en 2021 avec un recentrage sur les zones où la tension du marché est la plus forte.

- Le crédit d’impôt pour les dépenses d’équipement du logement des personnes âgées ou handicapées est reconduit pour 3 ans, soit jusqu’au 31 décembre 2020.

- Le prêt à taux zéro est prolongé pour 4 ans dans le neuf et dans l’ancien mais est limité à certaines zones géographiques.

- Lors de l’achat d’un véhicule émettant au moins 185 g de CO2/km, il faudra maintenant acquitter un malus de 10 500 €…


Loi de financement de la Sécurité sociale pour 2018 :


- Depuis le 1er janvier 2018, les salariés n’ont plus à acquitter de cotisation d’assurance maladie et, à compter du 1er octobre, c’est la cotisation d’assurance chômage qui sera supprimée.

- Le taux de la CSG (contribution sociale généralisée) s’appliquant aux revenus d’activité et aux pensions de retraite et d’invalidité est augmenté de 1,7 % depuis 2018.

- Le régime social des indépendants (RSI) sera progressivement transféré aux organismes du régime général d’ici 2020.

- La date de revalorisation annuelle des pensions de retraite est reportée au 1er janvier 2019.

- Le forfait journalier hospitalier, qui était fixé à 18 € depuis de nombreuses années, passe à 20 €.

- Les vaccins obligatoires sont maintenant au nombre de 11 pour les enfants nés depuis le 1er janvier 2018.

- Les femmes de 25 ans bénéficient dorénavant d’une prise en charge à 100 % lors de la consultation de prévention des cancers du sein et du col de l’utérus.

- Le plafonnement des tarifs des soins dentaires est reporté au 1er janvier 2019.

- Le prix des cigarettes sera progressivement augmenté pour atteindre 10 € par paquet en 2020.

- À compter du 1er octobre 2018, le complément de libre choix du mode de garde pour les familles monoparentales sera augmenté de 30 %…